767

Bien choisir son modèle d’attribution

Acquérir plus de visiteurs sur votre site, et les convertir c’est votre objectif. Avec des campagnes Social ads, des liens sponsorisés (Google ads) ou encore grâce à votre référencement naturel, les moyens de conversion des visiteurs en clients sont variés. Générer une conversion ne se fait pas en un clic. Il est important de savoir que cela ne s’effectue pas toujours en une seule visite. Il faut bien définir les canaux et les objectifs.

Il est difficile de bien répartir son budget selon les canaux, quel canal génère plus de revenus, faut-il leur donner la même importance ? Ces questions doivent être posées en amont de tout projet digital et les modèles d’attribution permettent d’y répondre.

Selon Google, un modèle d’attribution est « une règle ou un ensemble de règles déterminant le mode d’affectation des crédits associés aux ventes et aux conversions aux points de contact sur les chemins de conversions »

La réponse est avant tout, il faut bien connaître les différents modèles d’attribution sélectionnés chez Google Analytics et utiliser l’outil de comparaison intégré sur la plateforme.

Les modèles d’attribution par défaut dans Google Analytics

  • Le modèle dernière interaction : le dernier point de contact avec lequel l’internaute a interagi est crédité de 100% de la valeur d’une conversion. C’est un modèle conseillé pour les achats ne nécessitant pas une grande réflexion.
  • Le modèle dernier clic non direct: c’est comme le modèle dernière interaction mais le trafic direct est exclu.
  • Le modèle dernier clic sur une annonce Google Ads: ce modèle permet principalement d’attribuer 100% de la valeur de conversion* à l’annonce Google Ads. Cette pratique permet d’identifier les annonces Google Ads qui convertissent le mieux même de manière indirecte.
  • Le modèle première interaction: le premier point de contact avec lequel l’internaute a interagi est crédité de 100% de la valeur d’une conversion.
  • Le modèle Linéaire: tous les points de contact se partagent le crédit de la valeur de conversion à part égale. Ce modèle est utile si vous avez de nombreux canaux en état actif et si votre stratégie est l’acquisition de nouveaux prospects et la fidélisation de vos anciens clients.
  • Le modèle dépréciation dans le temps: avec ce modèle, plus le point de contact est proche du moment de la conversion plus son poids est important.
  • Le modèle basé sur la position:  un crédit important accordé à la première et dernière interaction. Ce modèle te permet de connaitre les premiers points de contact qui amènent à une conversion, et ceux qui convertissent réellement.

Valeur d’une conversion: exemple un utilisateur va sur le site et achète un produit à 50$, la valeur de la conversion est donc de 50$

Comment choisir votre modèle?

  1. Choisissez la période d’analyse : La période d’analyse est la durée  entre le premier point de contact et l’acte d’achat. La période d’analyse doit correspondre au cycle d’achat.
  2. Sélectionnez le modèle qui correspond à vos objectifs et votre environnement concurrentiel (modèle linéaire, première interaction

Articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer