544

L’intelligence artificielle, une opportunité pour la Tunisie

L’intelligence artificielle, une opportunité pour la Tunisie

L’intelligence artificielle est un domaine de l’informatique qui s’imprègne de l’intelligence humaine afin de créer des algorithmes capable d’automatiser certaines tâches du quotidien.

La création d’une intelligence artificielle serait le plus grand événement de l’histoire de l’humanité.
– Stephen Hawking

Une évolution continue

Cette branche de l’informatique n’a cessé de se développer durant ces dernières années, on a vu l’apparition de plusieurs travaux qui ont révolutionné le monde du travail. On pense bien évidemment au système automatique de gestion de portefeuille d’actions en finance, aux algorithmes d’attribution de crédit dans les banques, à la minimisation des erreurs en médecine en analysant toutes les données du patient ainsi qu’une aide au diagnostic plus performante et au renforcement de l’armée grâce à des algorithmes de reconnaissance visuels et auditifs surpuissants

Un marché non mature

Même avec la réalisation de toutes ces prouesses technologiques, le marché de l’IA n’est pas encore un marché mature. En effet, de nouvelles méthodes d’optimisation et d’analyse ne cessent de se développer ainsi que de nouveaux langages de programmation révolutionnant à chaque fois le domaine. C’est un marché qui demande une formation continue et qui est à la recherche de gens passionnés, autonomes, à la veilles des nouvelles tendances et avides de connaissances.

Conseils avant de se lancer dans l’IA

Avant de démarrer un projet d’IA, il est important de maîtriser son jargon, et avoir une connaissance non exhaustive sur les méthodes d’apprentissage les plus répondus : apprentissage supervisé et non-superviséapprentissage semi-superviséapprentissage par renforcement

De plus, il faut obligatoirement développer une connaissance théorique solide sur les algorithmes de machine et de deep learning du plus basique au plus complexe : régression (linéaire et non linéaire) , arbre de décision (decision tree), forêt aléatoire (random forest), machine à vecteur de support (SVM), le gradient boosting (xgboost, lightgbm, catboost), réseau de neurones (neural network).

Une opportunité pour la Tunisie: L’industrie 4.0

La Tunisie regorge de plusieurs bon profils dans ce domaine. Les ingénieurs tunisiens sont très prisés dans le monde du travail et sont connus pour leur technicité. Malheureusement, par manque d’investissement de la part de l’état et des entreprises locales, ces derniers choisissent de quitter leur terre natale pour partir à l’étranger dans le but de saisir de meilleures opportunités professionnelles.

Il est vrai que l’IA n’est pas toujours perçue comme étant un investissement indispensable pour toute personne physique ou morale. Ceci dit, elle est tout de même considérée comme une technologie capable d’améliorer le quotidien d’une personne, diminuer les coûts d’une entreprise, maximiser ses revenues, faciliter sa gestion, automatiser des processus répétitifs et aider toute personne à prendre de meilleures décisions.

L’intelligence artificielle au service de l’agriculture en Tunisie

A titre d’exemple, le domaine de l’agriculture manque cruellement d’innovation en Tunisie. L’intelligence artificielle a montré son importance dans ce domaine grâce à des outils qui permettent d’analyser les informations météorologiques en temps réel,  la qualité de la terre, l’état des semences et des sols et les niveaux d’irrigation dans le but d’améliorer les récoltes et le rendement.

De plus, cette avancé technologique permet également aux agriculteurs de suivre en temps réel l’avancé des travaux dans leurs exploitations. En effet, depuis plusieurs années, les agriculteurs européens et américains utilisent le machine learning et le deep learning pour analyser de manière précise les données récoltées grâce à des capteurs et à des caméras. Cela permet de mettre en place des algorithmes de reconnaissance faciale, d’images, de forme.

Grâce à l’IA, il est également possible d’analyser des images d’arbres, de plantes dans le but de prédire une éventuelle maladie, de déterminer la quantité d’eau dont une plante a besoin mais aussi de prédire l’heure d’arrosage. Tous ces cas d’usages permettent d’augmenter la rentabilité sur le long terme.

Les domaines d’application restent vastes et variés et ne cessent de se développer, il est temps de franchir le pas avant qu’il ne soit trop tard.

Articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer